Articles

Serment d’Hippocrate

sermenthipp

 

Au moment d’être admis(e) à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité.

Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J’interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l’humanité.

J’informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences.
Je ne tromperai jamais leur confiance et n’exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

Je donnerai mes soins à l’indigent et à quiconque me les demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

Admis(e) dans l’intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu(e) à l’intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les moeurs.
Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

Je préserverai l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de ma mission. Je n’entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services  qui me seront demandés.

J’apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu’à leurs familles dans l’adversité.

Que les hommes et mes confrères m’accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré(e) et méprisé(e) si j’y manque.

 

Déclaration d'Helsinki

Principes éthiques applicables aux recherches médicales sur des sujets humains   Adoptée par la 18e Assemblée générale, Helsinki, Juin 1964 et amendée par les 29e Assemblée générale, Tokyo, ...

 Lire... 

Révision d'Helsinki

La Déclaration d’Helsinki (DoH) est la politique la plus connue de l’AMM. Elle a été adoptée en 1964 et amendée cinq fois dont la dernière fois en 2000. En 2002 et 2004, des notes explicatives ...

 Lire... 

Ethique et Télémédecine

Prise de Position de l’AMM sur l’Ethique en Télémédecine adoptée par l’Assemblée Générale de l’AMM, Copenhague, Danemark, octobre 2007 DEFINITION   La télémédecine ...

 Lire... 

Réflexion sur le Code

Réflexion sur le Code de Déontologie Médicale I. Rappel historique autour de la déontologie médicale en Algérie Comme vous le savez ou pas encore, le Conseil national de déontologie médicale a ...

 Lire... 

Point de vue

Code de Déontologie Point de Vue   INTRODUCTION La communauté des professions médicales dans toutes ses composantes a été privée pendant de nombreuses années de ses ordres. Cette privation ...

 Lire... 

Ibn Sina

Ibn Sînâ – Avicenne Ibn Sînâ – Avicenne (980 – 1037) Ibn Sînâ, connu en Occident sous le nom d’Avicenne, fut un célèbre médecin, philosophe, encyclopédiste, mathématicien ...

 Lire... 

El Kindi

Ya`qûb Ibn Ishâq Al-Kindi (Alkindus) Abû Youssouf Ya`qûb Ibn Ishâq Al-Kindi naquit à Al-Kûfah (Irak) vers 800 après J.-C. Son père était fonctionnaire sous le règne de Hârûn Ar-Rashîd. Al-Kindi ...

 Lire... 

El Tusi

NASIR al-din al-TUSI Nasir al-Din al-Tusi nom complet (Abu Jafar Muhammad Ibn Muhammad Ibn al-Hasan Nasir al-Din al-Tusi), est né à Tus (Khurasan) CE en 1201, il a appris les sciences et la philosophie ...

 Lire... 

Al-Zahrawi

Albucasis, (Khalaf ibn Abbas Al-Zahrawi) 936-1013 Chirurgien arabe d’Espagne Abulcasis s’impose comme le meilleur représentant et le grand maître de la chirurgie hispano-arabe de l’époque, ...

 Lire... 

Les Certificats Médicaux

LES CERTIFICATS MEDICAUX I – PRINCIPES GENERAUX L’évolution rapide de la vie sociale et professionnelle impose au médecin la rédaction d’un grand nombre de certificats engageant leurs ...

 Lire... 

De la Confraternité

“Mon cher confrère, telle est la formule par laquelle nous débutons toutes nos correspondances à un autre médecin. Elle est consacrée par l’usage et contient un sens fondamental et une signification ...

 Lire...